Le Parc Ornithologique du Teich

Le Bassin d’Arcachon est situé sur l’une des plus importantes voies de migration et une escale vitale pour des milliers d’oiseaux migrateurs.

Dans le fond du Bassin, entre les rives du Delta de la Leyre, et à la lisière de la forêt des Landes de Gascogne, est implanté le Parc Ornithologique du Teich. Ce dernier joue un rôle très important et majeur pour la protection et l’accueil de ces migrateurs ainsi que pour la perpétuation naturelle des espèces sédentaires.

La réserve ornithologique s’étend sur 120 hectares de forêts, prairies, vasières, marais maritimes, et lagunes, jusqu’aux rivages du Bassin d’Arcachon. Cette diversité d’habitat attire un grand nombre d’espèces d’oiseaux, utilisant les lieux d’une manière sédentaire ou temporaire pour s’y reposer et trouver la nourriture.

Ouvert au public depuis 1972, le Parc Ornithologique est propriété de la commune du Teich qui le gère avec l’aide technique du parc Naturel des Landes de Gascogne.

Les terrains sur lequel il est installé, ont été conquis sur la mer au XVIIIème. siècle, où furent créés des réservoirs à poissons. Activité tombant en désuétude dans les années 1960, les anciens propriétaires acceptèrent de changer ces terres de marais contre des parcelles forestières.

Par la suite, la ville du Teich et le Parc Régional, aménagèrent le site en améliorant la qualité biologique des terrains dans le but d’accueillir un très grand nombre d’oiseaux. Des équipements d’observation furent installés pour les visiteurs.

Depuis 30 ans, le Parc est ouvert toute l’année, le personnel vous propose des parcours étudiés, des affûts aménagés, ainsi que des visites guidées.

250 espèces fréquentent le parc, et la conservation de certaines espèces « rares » a value à la réserve d’être reconnue d’importance internationale.

En parcourant le sentier en boucle de 6 kms. (environ 3/4 heures de marche), vous pourrez faire des arrêts dans les cabanes d’observation, des panneaux d’identification des espèces sont nombreux, ainsi que des points surélevés, afin de découvrir le site tout en protégeant la tranquillité des oiseaux. Vous pourrez observer : les hérons cendrés, les spatules, les passereaux typique comme le gorge-bleu, le martin pêcheur, les foulques, les canards, et les cigognes qui reviennent tous les ans dans leurs nids hauts perchés pour se reproduire.

N’oubliez pas vos jumelles, ou longues vue et appareils photos.

Bien choisir votre visite en fonction des horaires de marées (indiquées sur le site).

Catherine Migeon